La formation Délégué Médical


Prérequis :

Les candidats doivent être titulaires : D’un diplôme de niveau Bac + 2 ou plus quelle que soit la spécialisation concernée : Les compétences en communication ou en scientifique ou dans le domaine de la santé sont un plus.


Objectifs :

Cette formation a pour objectif de former des délégués médicaux capables d’informer les professionnels sur les produits de la santé (les médicaments et les dispositifs médicaux,…) d’assurer leur promotion et de développer la notoriété de l’entreprise.

Programme de la Formation


Seront enseignés :

  • L’anatomie, la physiologie, les pathologies et les thérapeutiques des appareils humains.
  • Les connaissances réglementaires, économiques et marketing des produits de santé.
  • Les techniques de communication, les techniques de vente afin de développer l’argumentaire relatif aux produits et services.
  • Les outils de gestion de son secteur.
  • Mobiliser les connaissances scientifiques pour informer et répondre aux questions des professionnels de santé pour apprécier les besoins des médecins.
  • Utiliser et prendre en compte la réglementation pharmaceutique et économique liée au médicament et ses évolutions pour informer et répondre aux questions des professionnels de santé.
  • Communiquer et convaincre.
  • Développer l’argumentaire relatif aux produits et services dans le cadre des directives d’entreprise.
  • Utiliser les outils informatisés de traitement de l’information.
  • Planifier et organiser son activité dans le cadre d’un travail en équipe.
  • Analyser et suivre son activité sur un secteur en fonction de la stratégie de l’entreprise.

La fiche métier du Délégué Médical


Le métier

Le délégué médical assure la promotion d’un ou de plusieurs produits pour le laboratoire pharmaceutique dont il dépend. Il cherche à convaincre son interlocuteur de prescrire sa dernière innovation plutôt qu’une autre mais le délégué médical ne vend rien.

Son rôle est d’apporter son expertise sur les produits : Il doit être capable de répondre aux questions de ses divers interlocuteurs sur la tolérance, l’efficacité, la posologie de ses produits et les informer sur de nouvelles études ou indications. Après sa visite il doit rédiger un compte rendu relayant les observations du corps médical, de manière à favoriser le dialogue entre le corps médical et l’industrie pharmaceutique.


Commercial et persuasif

La concurrence est vive entre les laboratoires pharmaceutiques : des millions sont en jeu. Les meilleurs atouts du délégué médical restent son aptitude à argumenter et ses qualités relationnelles. Sans pour autant passer en force ou inciter outre mesure. Tenace, dynamique, il sait prendre des initiatives et faire preuve de rigueur et de méthode dans ses présentations aux médecins. Une bonne résistance physique et nerveuse s’impose.


Du goût pour les sciences

Les médicaments ne sont pas tout à fait des produits comme les autres. Son intérêt pour les produits à caractère scientifique et médical doit rester constamment en éveil. Ce qui implique de se former tout au long de sa vie professionnelle pour rester crédible auprès des professionnels de santé.


Des horaires chargés

Le délégué médical voit en moyenne 10 à 12 clients par jour, à leur cabinet, ou à l’hôpital, selon le cas. Son carnet de rendez-vous est donc souvent chargé. Ses horaires sont irréguliers, car il doit s’adapter aux contraintes horaires des praticiens. Sans oublier le temps passé dans les salles d’attente.

Une grande autonomie : Responsable d’un secteur géographique, il passe beaucoup de temps à sillonner les routes. Un avantage : il travaille seul et gère lui-même sa tournée. Ses interlocuteurs ? Médecins, praticiens hospitaliers, mais aussi pharmaciens d’officine pour les produits délivrés sans ordonnance. Il peut se spécialiser dans un secteur médical.